, | 21 juin 2017

Métrovélo propose la première flotte publique de location de vélos-cargos en France

DSC_0191
Les innovations en faveur du vélo se multiplient à Grenoble. L’arrivée de vélos-cargos dans le parc de vélos publics en location, le service Métrovélo, n’est pas la moindre. Tripler l’usage du vélo en cinq ans – à la fois en termes de fréquence d’utilisation et en termes de part modale. C’est l’un des grands axes…

Les innovations en faveur du vélo se multiplient à Grenoble. L’arrivée de vélos-cargos dans le parc de vélos publics en location, le service Métrovélo, n’est pas la moindre.

Tripler l’usage du vélo en cinq ans – à la fois en termes de fréquence d’utilisation et en termes de part modale. C’est l’un des grands axes de la politique de mobilité durable, harmonieuse, alternative à la voiture individuelle et privative que Grenoble-Alpes Métropole veut mettre en œuvre d’ici 2020. Cette volonté assumée et ambitieuse, la collectivité compte la mener à bien en s’appuyant massivement sur le service Métrovélo. Dans sa délibération-cadre de décembre 2014, la Métro a fait du développement des services offerts aux usagers l’un des grands axes d’orientation de sa politique cyclable. Cette décision passe par l’élargissement, la diversification de la gamme de vélos mis à disposition. Jusqu’à présent, la métropole proposait déjà près de 7000 vélos classiques, enfants, pliants (ainsi que quelques tandems et remorques) en « location humanisée » – en agence, et non en libre-service. En 2015, elle a eu l’heureuse initiative de lancer un appel d’offres pour la fourniture de vélos-cargos et de confier leur gestion à Vélogik dans le cadre du marché d’exploitation.

En effet, élus, responsables de la Métro et de Vélogik se sont rendus compte d’une demande non négligeable de vélos-cargos pour toutes sortes d’usages utilitaires, venant de familles, d’individus et même d’entreprises. Une demande évoquée souvent dans une optique d’essai, de curiosité, mais qu’exprime aussi des connaisseurs désireux d’utiliser de temps en temps un vélo-cargo sans avoir besoin d’en devenir propriétaire. La vélogistique, cette science singulière consistant à s’organiser pour déplacer personnes et biens avec des cycles à deux, trois roues ou plus ? Des cyclistes parfois déjà chevronnés, parfois novices mais résolus, voudraient en faire leur quotidien. Cependant, ils butent souvent sur le prix encore difficilement accessible du matériel, redoutent la maintenance à assurer après l’achat, hésitent sur le modèle qui convient le mieux à leur usage.

DSC_0186

Les métrovélos-cargos sont disponibles à la location à la nouvelle agence de la gare.

Mais comment choisir des modèles adaptés aux principales attentes de la population, étant donné qu’il n’existait pas de service de ce type en France ? Un processus original a été imaginé puisque c’est grâce à une phase de test, organisée au technicentre Métrovélo en septembre dernier sur deux demi-journées, que des modèles ont été retenus. Les services de la métropole, en lien avec l’équipe Métrovélo, ont invité via différents sites Internet et les réseaux sociaux tous les volontaires intéressés par ce type de location à venir essayer plusieurs modèles (longtails, biporteurs, triporteurs). Un questionnaire détaillé a été remis à chaque participant.e afin de recueillir son avis sur les vélos et de guider ainsi le choix du matériel mis à la location. Le succès a été rendez-vous puisqu’une dizaine de testeurs ont fait le déplacement, aidé par un véritable engouement des cyclistes de la métropole. Les messages publiés sur les pages Facebook et Twitter  de Métrovélo et Vélogik ont été parmi les plus partagés et commentés de l’année 2016.

DSC_0193

Le triporteur Métrovélo, de la marque Nihola, photographié au technicentre.

Les résultats de l’enquête ont permis d’orienter le choix de la Métro, qui a évalué avec l’équipe Métrovélo le prix et la valeur des équipements proposés pour chacun des vélos, en parallèle d’autres critères décisifs, comme la stabilité, la maniabilité, le confort, la sécurité pour le transport des enfants, l’encombrement ou encore la facilité d’entretien. Les premiers vélos-cargos, spécialement aux couleurs de Métrovélo, ont finalement été mis en service ce printemps. Les triporteurs, de la marque danoise Nihola (assemblés en Loire-Atlantique), bénéficient d’un moyeu Nexus à 7 rapports (boîtier à vitesses intégrées), et le longtail, de la marque américaine Xtracycle, d’un dérailleur externe à 8 vitesses. Des biporteurs arriveront par ailleurs à l’automne 2017 en complément. La flotte incluant ces trois modèles sera amenée à s’étoffer en fonction de la demande du public cycliste… qui sera sans nul doute forte, au vu des attentes suscitées par l’expérimentation du mois de septembre et des premiers résultats de la demande. Les 40 premiers modèles ont déjà été quasiment tous loués au moins une fois. Bonne nouvelle : l’un des principaux objectifs de ce nouveau service est de lever les doutes et les interrogations qui peuvent subsister sur l’usage régulier des vélos-cargos, dans l’optique d’amener rapidement les usagers à l’achat personnel. Si l’équipe Métrovélo est apte à fournir conseils et soutien technique, rien ne vaut de pratiquer la conduite de ces véhicules pour être tout à fait convaincu de leur pertinence, de leur solidité et de leur maniabilité. Les habitant.e.s intéressées pourront ainsi s’accoutumer avec ces drôles d’engins sur longue période en transportant enfants et marchandises, ou prendre l’habitude de les utiliser quelques jours, de temps en temps, pour des besoins exceptionnels.

DSC_0168

Essai du longtail avec deux adultes, sur une piste de Sassenage.

L’initiative est une première en France, mais il existe des équivalents dans d’autres pays européens, comme en Suisse et en Autriche. La première flotte de vélos-cargos français loués par une collectivité sera donc celle des métrovélos-cargos, confirmant un peu plus la longueur d’avance de la capitale des Alpes en matière d’innovations cyclables !

pubmetrovelo

Une des publicités diffusées dans la presse locale pour le lancement des métrovélos-cargos.

Nos autres actualités