| 25 novembre 2016

Vélogik s’engage pour une vision partagée de la France à vélo en 2030

9f5a8430-4-320x213

Crédit photo: Simeon Levaillant / CD67 (source : site des DRC)

Convaincue que le vélo est un outil d’avenir et que le développement de sa pratique en France est une affaire collective, l’association des Départements et Régions Cyclables (DRC) a dévoilé à la rentrée dernière une déclaration pour le développement du vélo en France à l’horizon 2030 à l’occasion de leurs 20èmes rencontres en Alsace.

A l’invitation de l’association, Vélogik s’engage et vient de signer la déclaration “Les territoires à vélo” en octobre, juste après les grandes associations de collectivités (ARF, ADF, AMF, AdCF), des acteurs institutionnels du tourisme (Tourisme & Territoires, Destination Régions, Offices de Tourisme de France, Alsace à vélo), les fédérations d’usagers du vélo (FUB, FFCT, AF3V) et aux côtés de quelques autres entreprises. Cette déclaration marque une nouvelle étape dans l’avancée des politiques cyclables nationales et territoriales, dont Vélogik se fait ainsi ambassadeur aux côtés de tous les autres signataires. Le texte souligne plusieurs objectifs ambitieux pour 2030, que nous jugeons indispensables pour changer de braquet, alors que la France, où la part des cyclistes quotidiens, ne dépasse pas 4%, accuse un un retard dramatique. En Europe actuellement, selon la plateforme EPOMM, 36 villes ont une part modale du vélo supérieure à 30%. Aucune n’est en France. Une situation qu’une entreprise engagée comme Vélogik, à l’instar d’institutions et d’associations, veut faire amener à évoluer à travers ses activités et ses positions. Notre sensibilisation aux préoccupations sociétales et environnementales en interne, notre travail de responsabilisation collectif, n’est que le reflet logique de notre implication pour un changement global de systèmes de mobilité, rouage d’une nécessaire transition de société.

1) Contribuer activement à l’équilibre des territoires par l’aménagement d’un maillage cyclable les reliant entre eux et d’une planification favorable à la réalisation du réseau national.
2) Éduquer pour l’avenir et faire du vélo un outil de mobilité à part entière, une réponse au défi climatique, un outil au service d’une société inclusive et en bonne santé.
3) Faire de la France la première destination mondiale pour le tourisme à vélo, vecteur de retombées économiques considérables.
4) Fédérer les acteurs nationaux pour porter la France au rang des grandes nations cyclables et participer à une ambition européenne pour le vélo

Élus des territoires, parlementaires, représentants de l’activité économique, touristique et de la mobilité durable sont invités à signer la déclaration « Les territoires à vélo, une vision partagée de la France à vélo en 2030 » s’ils ne l’ont pas déjà fait, et ce jusqu’au 31 décembre 2016. La liste des signataires sera remise à l’ensemble des candidats aux élections présidentielles pour sensibiliser à ce grand enjeu national qu’est le vélo et assurer au maximum sa prise en compte dans les politiques publiques, à tous les niveaux. Nous reproduisons ici notre exemplaire de déclaration et le texte original en PDF. Merci aux DRC pour son initiative !

declarationdrc

Nos autres actualités