En plein engouement, C.vélo inaugure 12 nouvelles stations

Sep 2, 2018

12 nouvelles stations viennent de s’ajouter au réseau existant du vélo en libre-service clermontois, les premières depuis près de deux ans. Au total, C.vélo, géré par Vélogik depuis sa création en 2013, compte dorénavant 52 stations, contre 10 à ses débuts, 22 en 2015, 40 en 2016. 120 vélos s’ajoutent au parc existant. La carte ci-dessous figure les 12 nouvelles stations par des cercles verts.

9 stations sont déjà opérationnelles, les trois dernières (“Voltaire”, “3 coquins”, “Cézeaux Pellez”) ouvriront courant septembre. Pour reconnaître plus facilement les nouvelles stations, des couvre-selles ont été disposés sur les vélos installés à ces stations. Voici la carte :

Et ce n’est pas tout : la station République (entourée en jaune sur la carte) s’agrandit de 8 places pour passer à 24 places au total !

Cet accroissement accompagne la dynamique de ce service et la politique cyclable ambitieuse de la métropole clermontoise. Avec sa facilité d’accès, ses tarifs attractifs (la prise en charge de l’abonnement annuel par la métropole est entré en vigueur en avril) et ses vélos adaptés à tous styles de cyclistes, C.vélo ne cesse en effet de séduire les Clermontois et les touristes de passage, à tel point qu’il a été parfois difficile pour les usagers de trouver un vélo ou un emplacement libre. Le service compte près de 5000 abonnés au service, soit 3500 supplémentaires par rapport au début de l’année. Plus de 30 000 déplacements sont désormais assurés chaque mois à C.vélo. Un engouement remarquable dont plusieurs médias se sont fait l’écho au cours de l’été.

 

Les nouvelles stations vont permettre de mieux répondre aux besoins en déplacements des habitants de la Métropole, 24h/24h, 7j/7j, 365 jours par an.

A proximité de voies cyclables, sur des pôles générateurs de déplacements, elles renforcent le maillage du territoire tout en tenant compte de sa topographie.

La nouvelle station “La Glacière” (photo à gauche) dans le nouvel éco-quartier Tremonteix en est un parfait exemple, tout comme “Les Pistes” (photo de couverture).

Autres articles